Mon histoire

25 août 2020

Une histoire comme une autre…

Née en Gaume, magnifique région du sud de la Belgique, j’ai passé mon enfance en Afrique en RDC (à l’époque, le Zaïre) et j’ai eu quelques lieux de résidences différents que ce soit au Zaïre ou en Belgique.

Quelques… cela veut dire qu’à 16 ans j’avais déjà vécu dans 16 maisons différentes… et ça ne s’est pas arrêté là. Sachant cela, on aurait pu croire que j’étais destinée à une vie de nomade et pourtant, mon premier besoin en sortant de l’école était de trouver une stabilité.


J’ai choisi d’étudier un Master en Sciences de Gestion plutôt que des études de comédienne (une de mes passions) ou de psychologie (un autre grand centre d’intérêt) par souci d’assurer un maximum les chances d’obtenir un emploi stable. Trouver une sécurité financière et matérielle était une priorité pour moi, mon besoin a été de « m’installer » d’autant que j’étais en couple avec l’homme qui allait devenir le père de mes enfants.

Faire des choix de raisons plutôt que de cœur a souvent été déterminant dans ma vie. Le fait que j’ai un très fort esprit analytique et que j’aime observer avant de prendre une décision ou même avant de m’affirmer au sein d’un groupe n’a fait que confirmer cet état d’esprit. J’avais aussi le sentiment que je devais être exemplaire, ne pas déplaire, mes drivers étaient « sois forte » et « sois parfaite ».


Je peux dire que j’ai atteint mon objectif de « sécurité », une maison, un emploi stable, une famille, je suis maman de 2 garçons géniaux (être maman était et restera toujours ma plus forte et plus belle ambition dans la vie) … mais je ressentais un manque, comme si il y avait une part de moi-même que j’avais laissée de côté. Cette part qui est aventurière, curieuse, spontanée, créative, enthousiasmée par la nouveauté et l’inconnu avec un certain attrait pour le risque et un besoin d’orienter ma profession dans l’accompagnement des personnes.

Isabelle Antoine mon histoire

Et puis vient le jour ou le « plan » capote …. 1er élément déclencheur.

Mon couple se brise (après un an de doutes et trahison) alors que nous sommes installés à l’Ile Maurice et que j’avais quitté mon job à Luxembourg (travail dans les rapports financiers des fonds d’investissement depuis 16 ans) pour réaliser cette expérience. Sur place j’ai pu expérimenter d’autres boulots tels que le doublage d’une série indienne en français, l’accompagnement d’enfants à haut potentiel déscolarisés et responsable qualité et formation d’un call center dans le secteur de l’aviation….

Au moment de la rupture, je dois faire face à des émotions d’une intensité que je n’avais encore jamais connue et que je ne parviens pas à contrôler, malgré ma certitude depuis toujours que je pouvais tout « gérer ». Je dois faire le deuil d’un idéal familial, d’un projet de vie….

 

Heureusement, bien accompagnée et soutenue par mes proches, je parviens à me centrer sur moi en me replongeant dans des livres de psychologie, de vidéos inspirantes, de livres inspirants de développement personnel.

Cette phase m’a finalement rapprochée de moi-même et m’a apporté un sentiment très fort de liberté. Elle m’a aussi ramenée à mes premières amours qui sont l’humain, son comportement et son système de pensée.

De retour en Belgique après 3 ans d’expatriation, je complète donc ma formation de coaching avec une formation de praticienne en Programmation Neuro Linguistique.

 

Je décide de m’installer comme coach indépendante mais une fois encore la peur de ne pas pouvoir m’en sortir financièrement et la pression que je m’impose en rapport avec une réussite rapide, mon image face à la société et le stress financier me font retourner travailler dans une organisation financière à Luxembourg.

1,5 an après cette reprise, une petite voix dans ma tête me répète « Ce n’est pas la vie que je veux »….et mon corps me le fait comprendre aussi….

2ème élément déclencheur, un état à la limite du Burn-Out.

Ma santé n’a pas de prix, ma décision est prise, je démissionne fin 2019…. et puis on verra.

Début 2020, en parallèle d’une thérapie, je réalise alors un rêve, « partir en solo sac à dos » durant 5 semaines au Pérou. Là-bas je vis un total lâcher-prise, une vie au jour le jour, voire heure par heure, je n’ai aucune pression ni externe, ni de moi-même…. Je suis seule à décider pour moi-même, je me sens entière et je vis de superbes expériences et de belles rencontres croisent mon chemin !

Dès mon retour, COVID 19 fait sa grande entrée. Quel chamboulement… ça réduit pas mal les opportunités d’emploi et dans le même temps, ça me laisse le temps de réfléchir à ce que je veux vraiment et ce, en prenant l’air autant que possible en randonnée, véritable activité de ressourcement pour moi.

En mai, je décide de me lancer comme indépendante complémentaire et de ne plus faire de compromis avec moi-même et mes motivations profondes…..et me voilà pleine d’enthousiasme pour vous accompagner !!!!!

 
 
Mon histoire

2 réflexions au sujet de “Mon histoire”

  1. C’est un très beau parcours et tu es rayonnante, j’espère vraiment que ta nouvelle voie va te permettre de continuer à écouter cette voix qui t’invite à réaliser tous les possibles. J’encourage toutes les personnes en questionnement à venir puiser chez toi ce qui leur permettra de grandir et d’aller vers le plus profond d’elles-mêmes pour tendre vers un meilleur équilibre.

  2. Merci pour ton commentaire Caroline. Ho que oui j’écoute cette petite voix ! Je te souhaite aussi de rester pleine d’énergie positive et rayonnante comme tu l’es si souvent.

Laisser un commentaire

Vous aurez peut-être aussi envie de lire ceci...

Formation : améliorer sa communication au travail grâce à la PNL

L’objectif de la PNL est de changer les mauvaises perceptions d’une situation et de les modifier. Cette technique permet d’optimiser les capacités d’une personne et ses ressources personnelles en vue d’atteindre des résultats bien précis. La PNL est désormais utilisée par de nombreux professionnels dans le but d’améliorer des situations complexes. En entreprise la PNL aide à améliorer la communication et à choisir les bons canaux pour faire passer un message et pour mieux comprendre l’interlocuteur.

Lire plus +

Ma définition personnelle du coaching

Vous êtes au pied d’un arbre et vous voyez au sommet de l’arbre quelque chose qui vous tente, que vous voudriez atteindre, c’est l‘objectif. Toutefois, le sommet vous paraît assez haut et vous ne voyez pas trop par quel moyen y monter. En plus, vous avez peut-être peur de tomber, vous avez difficile d’évaluer la solidité des branches. Vous n’êtes pas certain d’en être capable. Dans un premier temps, le coach vous aidera à clarifier et s’assurer que vous le voulez vraiment.

Lire plus +
Isabelle Antoine Mon logo

Mon logo

Etant quelqu’un d’assez visuel, j’ai décidé de créer un logo pour mettre en image ma vision du coaching et ma philosophie de vie.
Il a été réalisé par mon fils Hugo Collard-Bovy.

Lire plus +

Contactez-moi !